Congrégation des soeurs de Marie Auxiliatrice

Français   -   English   -  
Les soeurs de Marie-Auxiliatrice Les soeurs de Marie-Auxiliatrice

Accueil > Notre histoire

Notre histoire

Au milieu du XIX ème siècle, notre Congrégation naît en France sous l’impulsion de Marie Thérèse de Soubiran. Native de Castelnaudary, c’est dans cette petite bourgade du Lauragais qu’elle fonde d’abord un Béguinage ; elle le transformera dix ans plus tard en Congrégation religieuse, sous le vocable de Marie Auxiliatrice.

En 1874, notre Fondatrice est expulsée de sa Congrégation par une religieuse intrigante.

Marie Thérèse va alors passer les quinze dernières années de sa vie religieuse au monastère Notre Dame de Charité, à Paris où elle meurt le 7 juin 1889.

Depuis l’exil de sa Fondatrice jusqu’à la démission en 1890 de l’intrigante devenue Supérieure Générale, la Congrégation connaît une période de grande instabilité.

Une période de renouveau suivra, avec le Supériorat de Mère Marie Elisabeth de Luppé assistée de Mère Marie Angèle Reynes.

Après la seconde guerre mondiale et dans un contexte de raréfaction des vocations, tois Congrégations ont demandé à être intégrées aux Sœurs de Marie auxiliatrice : les Sœurs de St Joseph de la Providence de Limoges(1946), la Congrégation des Sœurs de la Sainte Famille d’Aurillac(1955)et les Soeurs de Notre Dame de la Miséricorde du Bon Pasteur(1956)