Congrégation des soeurs de Marie Auxiliatrice

Français   -   English   -  
Les soeurs de Marie-Auxiliatrice Les soeurs de Marie-Auxiliatrice

Accueil  >  Echos > A Dieu, Marie-Thérèse...

A Dieu, Marie-Thérèse…

le 8 juin, nous étions réunies à MEAUX autour de M. Thérèse pour lui dire au-revoir et participer à l’Eucharistie. Notre Supérieure Générale, Marjorie nous y a accueillies par ces mots qu’elle nous permet de publier :

« Sr Marie-Thérèse Mathieu était née le 16 septembre 1939, à Joigny.
Membre d’une famille nombreuse elle est entrée comme postulante dans la Congrégation de Marie Auxiliatrice à Champrosay en mars 1961 et elle a fait ses vœux perpétuels à Toulouse en 1973.

Elle fut d’abord professeur de français à Paris et à Aurillac, puis après s’être formée à la pastorale et la catéchèse, elle a travaillé dans le diocèse de Toulouse à la Direction de l’Enseignement Religieux diocésain.
Durant une année sabbatique elle a fait une maîtrise en spiritualité. Elle a ensuite continué à enseigner à l’I.E.R.P. à Toulouse et donné des cours dans la formation à l’accompagnement spirituel.
Elle a servi la Congrégation comme conseillère au niveau régional et au niveau général, puis comme supérieure régionale.
Femme de très grande intelligence, vivace, indépendante par tempérament, pleine d’énergie fidèle en amitié et passionnée de la vie, elle déployait avec grande générosité tous ses nombreux talents au service des autres.
Marie-Thérèse aimait le Seigneur. Au moment de ses vœux perpétuels, elle a prononcé le Suscipe : « Prends, Seigneur, et reçois ma liberté toute entière, ma mémoire, mon intelligence et toute ma volonté… » Elle a redit son suscipe, son offrande à chaque étape de sa vie et le Seigneur l’a accepté.
Il y a 16 ans, elle a découvert qu’elle avait la maladie d’Alzheimer et sa prière est devenue force pour vivre avec courage cette épreuve. Elle a tout accepté d’avance. « Prends, Seigneur… »Mais nous savons aussi que par moment la souffrance était grande et le combat difficile.
Pour nous, ses sœurs, ses amis cet appel du Seigneur reste un mystère. Elle avait à peine 60 ans à ce moment-là et était un apôtre très douée. Mais le Christ, dit St Paul, s’est dépouillé, il s’est abaissé … et cela aussi fut l’appel de la dernière partie de la vie de Marie-Thérèse … dépouillée de tout, liberté, mémoire, intelligence, volonté…
Maintenant elle est dans la plénitude de l’amour dans la maison du Père et dans la paix.
Marie-Thérèse, que le Seigneur te prenne par la main et te conduise à la place qu’il t’a préparée de toute éternité…
Et merci de tout cœur pour le don de ta vie à Dieu et à nous.
 »