Congrégation des soeurs de Marie Auxiliatrice

Français   -   English   -  
Les soeurs de Marie-Auxiliatrice Les soeurs de Marie-Auxiliatrice

Accueil  >  Laïcs associés > "Accro de la relecture" (suite)

"Accro de la relecture" (suite)

Les religieuses de Marie-Auxiliatrice et le groupe d’Associés de Villepinte-Meaux se sont retrouvés le dimanche 1er mars pour entourer Sylvie-Etienne et Simone qui prononçaient leur "OUI" à suivre le Christ dans ce groupe où elles cheminaient depuis quelques années.
Durant le verre d’amitié qui a suivi, les Associés ont été invités à dire comment leur appartenance à ce groupe structurait chaque instant de leur vie…

« Je m’appelle Marthe je suis mariée et mère de deux filles
Il y a plus de quinze ans une Sœur de Marie-Auxiliatrice m’invitait à une rencontre entre des laïcs et des religieuses, c’était une soirée de partage d’évangile m’avait-elle annoncé, et de relecture de sa vie. Ça m’a plu, et je suis revenue
Cette rencontre mensuelle était toujours un temps de grâce, de partage et d’écoute ; et le groupe a été reconnu par la Congrégation comme un groupe d’Associés de Marie Thérèse de SOUBIRAN.
Un jour, j’ai répondu avec joie à l’appel de m’engager, car je désirais faire de l’Eucharistie “célébrée, contemplée et vécue” le centre de ma vie. Depuis je chemine avec la communauté des Sœurs de Marie-Auxiliatrice située au cœur de nos quartiers à Villepinte.
Régulièrement, nous prenons tout simplement un moment d’intimité avec Dieu au cours d’une adoration, nous apprenons à prier avec les textes bibliques, nous savons l’importance de l’accompagnement individuel, et nous sommes très attachés à la relecture de la vie, non pas une relecture de vie en général, mais une relecture personnelle de notre journée et lorsqu’il y a une difficulté ou une interrogation il est bon d’en parler avec d’autres chrétiens, ou même avec des incroyants. La relecture devient alors une véritable expérience de foi, quand les paroles s’échangent, quand la confiance permet de s’exprimer et d’écouter, de se dire :

Dieu était là pour moi et je ne le savais pas

Quand l’échange se fait prière, je reçois l’immense Amour de Dieu.
Cela m’a redonné du souffle, du courage pour aller vers l’autre. J’ai parfois du mal à dégager ce temps, mais je m’oblige à le faire parce que je sais que j’en ai besoin pour ma vie spirituelle et chaque rencontre me comble de joie. JE SUIS HEUREURE.
Ce choix de me mettre à la suite du Christ Pasteur et Serviteur me permet d’alléger la routine et donne du goût et du sens dans ma vie au quotidien.
Je prends part, grâce au charisme des Sœurs, à de toutes petites histoires dans la Grande Histoire de l’Alliance entre Dieu et les Hommes.
Une des belles phrases de Marie Thérèse de Soubiran :

Seul Dieu qui nous a fait à sa mesure peut combler ce besoin.


Oserons-nous croire à cet Amour qui nous enveloppe et nous conduit, quelle que soit notre faiblesse ?
si les Sœurs sont un cadeau pour nous les Laïcs, c’est qu’elles–mêmes ont reçu un charisme, un cadeau, un don à l’Eglise à travers Marie-Thérèse de Soubiran »

Marthe

« Je m’appelle Monique.

Pour ma part je suis arrivée tout à fait par hasard chez les Sœurs alors qu’allait commencer une rencontre des Associés. Je suis restée jusqu’au bout à cette rencontre parce que ce que j’entendais faisait très fortement écho en moi.

J’écoutais l’histoire de Marie Thérèse de Soubiran, cette femme qui vivait toute tournée vers Dieu dans les moindres actions de sa vie, avec une grande humilité. J’ai compris qu’il n’y avait pas de hasard et que j’avais été poussée par l’Esprit à trouver la clef précieuse ouvrant sur mes très nombreuses interrogations. Et près de 20 années plus tard je structure ma vie à travers ces partages de vie, forte de l’expérience de chacun. »

Monique