Congrégation des soeurs de Marie Auxiliatrice

Français   -   English   -  
Les soeurs de Marie-Auxiliatrice Les soeurs de Marie-Auxiliatrice

Accueil  >  Echos > Le 6 août 2011 : le Japon proclame cette déclaration

Le 6 août 2011 : le Japon proclame cette déclaration

Déclaration de paix pour tous les humains

Il y a soixante-six ans jour pour jour, une bombe atomique anéantissait la ville de Hiroshima. Trois jours plus tard la même épouvante s’abattait sur Nagasaki. Aujourd’hui, quatre réacteurs nucléaires de Fukushima continuent de répandre la radioactivité, polluant nos terres et nos montagnes, nos rivières et la mer, Ces multiples émanations sans fin attaquent tout ce qui vit, polluant ainsi nos liens avec le reste du monde….

Déclaration de paix 2011 pour l’abolition du non sens.
Le 6 août 2011

Déclaration de paix pour tous les humains

"Le nucléaire ne peut pas coexister avec l’humanité."

Les survivants de l’Enfer de Hiroshima sont les tout premiers qui ont appris cette leçon fondamentale.
Mais leur cri du cœur pour mettre fin à cette folie n’a pas été
entendu. Leur voix s’est étouffée quand on a proféré des mots d’ordre comme "dissuasion nucléaire" ou "utilisation pacifique du nucléaire" . Pourtant les irradiés privés de parole sont de plus en plus nombreux de par le monde

Dans le Parc de la Paix à Hiroshima, le cénotaphe du mémorial porte cette inscription :
"Reposez en paix, car cette erreur ne sera jamais commise de nouveau"

le cénotaphe du mémorial dans le Parc de la Paix à Hiroshima

Notre promesse solennelle, écrite à la forme passive, a le tort de ne pas avoir montré clairement qui serait responsable de ne jamais répéter cette erreur.

Cette ambiguïté a laissé au gouvernement Japonais assez de liberté voilée pour continuer à utiliser le pouvoir nucléaire, bien évidemment pour une politique de "paix et de prospérité".

Nous sommes à présent responsables de la pollution radioactive et nous profanons à la fois la terre et la mer.

La terre nous a comblés de ses bénédictions. Pourtant, nous avons utilisé les pouvoirs de la science et de la raison pour détruire ces bénédictions bien au delà de toutes les nécessités envisageables.

Au nom du progrès, nous nous sommes engagés dans une course vers de plus en plus de destructions.

Cet été, à Hiroshima, nous regardons le passé et nous pouvons examiner à nouveau le chemin qui nous a conduits à cette impasse..

Citoyens du monde,

nous nous rassemblons en cette terre irradiée à Hiroshima pour renouveler nos promesses.

Nous promettons de rejeter tout matériel fissile, qu’il soit programmé pour un usage civil ou militaire.

Nous promettons de reconnaître que l’industrie nucléaire est destructrice et de le proclamer au monde.

Nous promettons de dire "NON" à la science partout où elle agit pour servir la violence.

Nous promettons de dire "NON" à la civilisation et aux lois partout où elles sont distordues
pour sacrifier les plus faibles d’entre nous.

Nous promettons de nous rassembler pour construire un avenir qui protège toute la vie sur la terre.


Yuasa Masae
au nom d’un peuple qui croit en un avenir délivré du nucléaire
traduit par S M Bernard et S M Michiko