Congrégation des soeurs de Marie Auxiliatrice

Français   -   English   -  
Les soeurs de Marie-Auxiliatrice Les soeurs de Marie-Auxiliatrice

Accueil  >  Espace prière > Petite Réflexion pour le Temps de l’Avent

Petite Réflexion pour le Temps de l’Avent

Temps de joie qui précède une rencontre désirée.

Dom Guerric d’Igny (XIIème siècle) nous dit :
« Le temps de l’Avent ouvre l’année liturgique ; il nous éduque à une attitude d’attente tournée vers « l’a-venir », attente d’une venue du Christ Messie.
Celui que nous attendons est déjà venu au moment de son Incarnation. Il viendra à la fin des temps dans la Gloire. Cette attente ne porte pas sur un passé ou sur un avenir lointains tous les deux, mais elle concerne notre vie quotidienne.
Dieu vient à moi chaque jour, à tout instant, en tout ce qui advient.
Nous devons porter notre regard sur l’aujourd’hui.
Notre attente est celle d’une rencontre plus intérieure, personnelle avec Dieu dans l’amour. »
L’Avent comme toute attente est un temps de préparation pour recevoir l’Enfant-Dieu :
Comment vais-je faire pour l’accueillir davantage, dans mon cœur et dans to ut ce qui fait que « je suis moi » là où je suis ?
Tournons-nous vers la Vierge Marie qui fut le « Premier Tabernacle du Monde » depuis son Annonciation où Elle a dit OUI, Elle porte Jésus qui devient premier dans sa vie. Nous pouvons méditer sur ce que fut cette Attente, son Attente.
Relire : Luc I,26 à 38 - Mt I,15 à24 - Luc I,39 à 45 - Luc I,46 à 56 - Luc 2, 1 à 6 inclus
Nous pourrions laisser les sentiments de Marie prendre place dans notre cœur… Quelles actualisations pour moi aujourd’hui ?

Si chaque jour, nous recevons l’Eucharistie ; nous portons Jésus ; chacun de nous est porteur de Jésus, pour lui-même, oui, mais aussi autour de nous et aussi pour ceux et celles que nous rencontrons dans notre travail. Cela peut nous dépasser tant c’est grand et donc exigeant, mais si nous nous tournons vers l’Esprit Saint, si nous profitons de cet Avent pour nous « désencombrer », pour faire de la place en nous pour une écoute fertile de l’Esprit, de la Parole, ce sera un bel Avent.
Comment puis-je être davantage « porteuse de Jésus », autour de moi ?
Qu’est-ce que je peux changer en moi ?