Congrégation des soeurs de Marie Auxiliatrice

Français   -   English   -  
Les soeurs de Marie-Auxiliatrice Les soeurs de Marie-Auxiliatrice

Accueil  >  Voix d’Afrique > Une mission à laquelle je ne m’étais pas préparée

Une mission à laquelle je ne m’étais pas préparée

Au Cameroun depuis plusieurs années chaque jour est un jour nouveau à accueillir comme un cadeau.

Depuis quelques années, à Bafoussam une communauté de laïcs Italiens s’est installée au bout de notre rue. Elle accueille des jeunes en réinsertion sociale. Nous n’avions, entre nous que de simples rapports de bon voisinage.

A une réunion à la Paroisse , en octobre 2018, je me suis trouvée assise à côté du responsable de cette communauté. Il me glisse à l’oreille :" j’ai besoin de bénévoles"

Je me suis dit : "Ce n’est pas pour moi".
Mais sa demande ne me laissait pas en paix. Je me suis tournée vers notre fondatrice, Marie Thérèse de Soubiran et je lui ai demandé ce qu’elle pensait. J’ai compris qu’elle me disait "Vas y".

J’ai pris rendez-vous avec le responsable, pour comprendre le service qu’il attendait.
Nous avons rencontré les jeunes garçons de 13 à 30 ans environ.
Après la prise de contact, ils ont désiré que je vienne chaque mardi après midi les entretenir sur des sujets qu’ils choisissaient, comme la première guerre mondiale, les musulmans, la vie de Joséphine Bakita, esclave Soudanaise, Baden Powell et bien d’autres sujets. Ils avaient un grand désir de découvrir quelque chose de nouveau.

Depuis quelques semaines, nous faisons un atelier de lecture. Ils aimeraient apprendre à lire. Ceux qui savent lire choisissent un texte, puis nous échangeons.

La participation est plus dynamique parce que l’initiative vient d’eux
Ces jeunes ont besoin d’être reconnus dans ce qu’il y a de bien et précieux qui est d’être respectés et aimés tels qu’ils sont

Ils sont devenus mes amis et mes craintes du début ont disparu

Sr Marie Thérèse